Acide Chlorhydrique

Fabrication

L’acide chlorhydrique, également connu comme acide muriatique, est une solution aqueuse de gaz de chlorure d’hydrogène. L’acide chlorhydrique est produit aux États-Unis par quatre méthodes de base principales : La chloration de produits chimiques organiques, la combinaison de l’hydrogène et du chlore, le procédé de production sel-acide sulfurique et comme co-produit dans la fabrication de la silice. La plupart du temps, l’acide chlorhydrique est produit par la chloration des produits chimiques organiques avec des quantités beaucoup plus petites provenant d’autres procédés.

Utilisations

L’acide chlorhydrique est un produit chimique important et très couramment utilisé. Les utilisations finales les plus importantes de l’acide chlorhydrique sont le décapage chimique de l’acier, l’acidification des puits de pétrole, la fabrication alimentaire, la production de chlorure de calcium et le traitement du minerai.

Décapage chimique de l’acier
L’acide chlorhydrique est utilisé dans les activités liées au décapage des aciers ordinaires, inoxydables et en alliage. Le décapage chimique de l’acier est le procédé par lequel le fer s’oxyde et la calamine est éliminée de la surface de l’acier en convertissant les oxydes en composés solubles. Le décapage est nécessaire aux produits de l’acier qui subissent un traitement supplémentaire, tel que pour la production de fils, les enduits de surface, les enduits pelables et les produits de tôle. L’acide chlorhydrique est principalement utilisé pour les activités de décapage continu au cours desquelles l’acier pelable et laminé à chaud est passé à contre-courant dans un flot de solution acide.

En plus du décapage chimique de l’acier, l’acide chlorhydrique est utilisé dans l’attaque de l’aluminium, la préfixation de métaux en vue de la galvanisation et du brasage, ainsi que pour le nettoyage du métal.

Acidification des puits de pétrole
L’acide chlorhydrique est utilisé pour enlever la rouille, la calamine ainsi que les dépôts de carbonate indésirables dans les puits de pétrole afin d’encourager le flux de pétrole brut ou de gaz vers le puits. Cette utilisation porte le nom de « stimulation ». L’acidification est en règle générale accomplie dans des formations de carbonate ou de pierre calcaires au moyen de la stimulation. Une solution acide est injectée dans la formation, laquelle dissout une portion de la pierre et crée une vaste structure poreuse dans la formation, accroissant sa perméabilité effective et le flux de l’huile.

Les aliments
Le secteur alimentaire utilise l’acide chlorhydrique dans le traitement de divers produits. Une utilisation importante de l’acide chlorhydrique par le secteur alimentaire est la production de sirops de maïs tels que le sirop de glucose à haute teneur en fructose (SGHTF).

La plus grande partie de l’acide chlorhydrique introduite dans le secteur du SGHTF est utilisée pour régénérer les résines échangeuses d’ions qui sont utilisées pour éliminer les impuretés. L’acide chlorhydrique peut également être utilisé pour modifier l’acidité de la fécule de maïs et pour ajuster le pH des produits intermédiaires et finals, ainsi que les eaux résiduelles. L’utilisation la plus importante des SGHTF réside dans la production des boissons gazeuses, laquelle constitue 70 à 75 % de la demande.

L’acide chlorhydrique est également utilisé dans d’autres applications relatives à la transformation alimentaire, y compris la production de protéines végétales hydrolysées et de sauce soja. Il est utilisé dans l’acidulation des os concassés dans la fabrication de la gélatine et comme acidificateur de produits tels que les sauces, les jus de légumes et les produits appertisés.

L’acide chlorhydrique est introduit dans la production d’édulcorants artificiels, de lysine, de chlorure de choline (utilisés principalement comme additifs alimentaires des denrées animales) et d’acide citrique.

Production de chlorure de calcium
La neutralisation de l’acide chlorhydrique avec la pierre à chaux (CaCO3) produit du chlorure de calcium. L’utilisation la plus importante du chlorure de calcium est le déglaçage des autoroutes, dont la production dépend des conditions météorologiques. Les autres utilisations comprennent le dépoussiérage, le traitement industriel, la récupération du pétrole, le traitement du béton et le ballastage des pneus. Le chlorure de calcium est également utilisé dans les produits de récupération du pétrole tels que les boues de forage et les fluides de complétion et de reconditionnement.

Traitement du minerai
L’acide chlorhydrique est introduit dans de nombreuses activités minières en vue du traitement, de l’extraction, de la séparation, de la purification du minerai et du traitement de l’eau. Des quantités importantes sont utilisées dans la récupération du molybdène et de l’or. L’acide chlorhydrique est utilisé pour la conversion du concentré de scheelite (CaWO4) et de tungstate de sodium brut de qualité supérieure en acide tungstique qui, à son tour, peut être utilisé pour produire le métal et les produits chimiques à base de tungstène. L’acide chlorhydrique est également utilisé dans la transformation de l’uranium et du zirconium, l’extraction par solution du minerai de borate, comme régulateur de pH dans la flottation par mousse des minerais de potasse, et dans les rares extractions terrestres de la bastnaésite.

Autre
L’acide chlorhydrique aqueux est utilisé dans des applications diverses. Celles-ci comprennent la récupération de métaux semi-précieux de catalyseurs usagés, l’utilisation de catalyseur dans la synthèse, l’utilisation de la régénération de catalyseurs, le contrôle du pH, la régénération des résines échangeuses d’ions utilisées dans le traitement des eaux usées et les services électriques, la neutralisation des produits alcalins ou des déchets, et dans l’acidification de la saumure pour son utilisation dans la production de chlore et de soude caustique.

L’acide chlorhydrique est également utilisé dans de nombreux autres procédés de production pour les produits chimiques organiques. Il peut être utilisé dans la production de p-phénylènediamine, de résines de polycarbonate, de bisphénol A, de résines de polychlorure de vinyle, et d’éthanol (de l’éthylène).

Le secteur pharmaceutique introduit l’acide chlorhydrique comme catalyseur dans la synthèse, pour le contrôle du pH, pour la déionisation de l’eau et comme agent réducteur (par exemple, dans la production de l’acide ascorbique et de l’acide 4-aminobenzoïque).

De nombreuses autres utilisations de l’acide chlorhydrique comprennent la fabrication de colorants et de pigments, l’élimination des boues et de la calamine des équipements industriels, le déchaulage, le tannage et le teintage des peaux dans le secteur du cuir, la fabrication de lotions pour permanentes, le carbonisage de la laine, comme aide au blanchiment et à la coloration dans l’industrie textile et dans la purification du sable et de l’argile.

Pour plus d’informations s’il vous plaît remplir le formulaire ci-dessous:

Votre nom (obligatoire)

Votre adresse de courriel (obligatoire)

Objet du courriel

Votre message