Soude Caustique

Soude caustique

L’hydroxyde de sodium, communément appelé soude caustique, est produit commercialement au moyen de deux méthodes de base : par cellules d’électrolyse et par processus chimique. La plupart du temps, la soude caustique est produite à partir des cellules d’électrolyse. Il y a trois types de cellules d’électrolyse : à diaphragme, à mercure et à membrane (décrite plus loin). La soude caustique par processus chimique est produite par la réaction du carbonate de sodium (Na2CO3) avec de la chaux hydratée (Ca[OH]2), laquelle forme de l’hydroxyde de sodium (NaOH) et du carbonate de calcium (CaCO3).

Utilisations

La soude caustique est l’une des composantes de base de la chimie et à ce titre, ses applications sont diversifiées. Voici quelques-unes des catégories d’utilisation à large spectre : fabrication chimique, fabrication de pâtes et papiers, produits de nettoyage, pétrole et gaz naturel, cellophane, procédé de textile de coton et épuration de l’eau.

La soude caustique, surtout lorsqu’elle est utilisée pour le contrôle du pH, la neutralisation des acides épuisés, et les applications semblables, sont en concurrence avec d’autres alcalis, particulièrement le carbonate de sodium (carbonate de soude). Les facteurs courants pour le choix de la soude caustique sont sa forte alcalinité ainsi que sa manipulation et son rangement plus faciles.

L’une des principales utilisations chimiques de la soude caustique consiste à fabriquer l’alumine à partir de la bauxite; l’alumine est dissoute et les impuretés insolubles se séparent. De plus, la soude caustique permet diverses fonctions en fabrication chimique, y compris la neutralisation de l’acide de rebut, le contrôle du pH, l’épuration caustique des dégagements gazeux, la catalyse et l’extraction alcaline.

La soude caustique est une substance chimique importante dans le secteur des pâtes et papiers. Les utilisations principales dans la production des pâtes et papiers comprennent la cuisson et le traitement des pâtes Kraft, l’extraction de la lignine au cours des séquences de blanchiment de la cellulose et la fabrication sur place de l’hypochlorite de sodium. La procédure générale de blanchiment de la cellulose comporte une séquence de blanchiment au cours de laquelle les impuretés et les matières colorées de la pâte sont oxydées ou converties en formes alcalis et solubles, ainsi qu’une séquence d’extraction au cours de laquelle les impuretés sont éliminées. Les étapes d’extraction utilisent presque invariablement la soude caustique.

Celle-ci est utilisée dans une certaine mesure dans tous les procédés de réduction en pâte chimique : sulfate, sulfite et soda. Dans les procédés de sulfate et de soude, les liqueurs des pâtes sont des solutions caustiques et de sulfure de sodium, et des solutions caustiques, respectivement. Dans le procédé de sulfate, lequel est de loin le plus important procédé de réduction en pâte chimique, le recyclage maximum est accompli par la concentration des solides dans les liqueurs de pâte résiduelles, la combustion de la liqueur concentrée, puis la re-caustification des résidus de combustion du four avec un système de caustification à la chaux. De plus, la soude caustique est utilisée dans un procédé de fabrication de pâte au bisulfite acide de sodium pour l’assouplissement et le gonflement du bois avant la fabrication de certains types de pâtes mécaniques, pour l’épuration de l’eau et pour l’épuration caustique des dégagements gazeux.

La soude caustique est utilisée dans le mercerisage et le dégommage des étoffes et des fibres de coton. Environ 90 % de l’ensemble du coton subit le traitement de dégommage, ce qui améliore l’absorption des agents de blanchiment par les étoffes. Environ 35 % du coton est mercerisé afin d’améliorer la solidité de la fibre et son affinité pour les colorants.

L’épuration de l’eau et la transformation alimentaire représentent deux autres utilisations de la soude caustique. Les installations de traitement des eaux municipales utilisent la soude caustique pour l’ajustement du pH, la régénération des échanges d’ions et la génération sur place de l’hypochlorite de sodium. La soude caustique est utilisée dans plusieurs applications de transformation alimentaire. Un exemple consiste à enlever la pelure des pommes de terre, des tomates et d’autres fruits. Elle est aussi utilisée dans la transformation de matières grasses et d’huiles alimentaires.

Le marché des produits domestiques de nettoyage comprend un très grand nombre d’utilisations de la soude caustique, soit comme réactif dans la production de composés chimiques utilisés dans des applications comme les sels sodiques, les acides sulfoniques organiques et l’hypochlorite de sodium, soit comme composant direct de produits tels que les nettoyants pour les conduits d’évacuation et les fours. L’introduction de produits caustiques dans les agents nettoyants comprend son utilisation dans la fabrication de savons, de détergents synthétiques et de détergents alcalins, tant domestiques que non-domestiques et de divers produits de nettoyage. La plupart des produits liquides à blanchir sont fabriqués par la réaction entre le chlore et une solution de soude caustique.

La soude caustique est utilisée dans plusieurs applications par les secteurs pétrolier et du gaz naturel pour la fabrication (et l’exploration) et la transformation des produits. C’est une composante importante de la plupart des boues de forage, et elle peut être utilisée pour l’injection alcaline des champs pétroliers pour la récupération améliorée du pétrole.

La soude caustique est utilisée dans la production de rayonne, de cellophane et d’autres produits à base de cellulose.

RequestInfoFrn